&p=page_d_accueil &p=page_d_accueil

  • TR: Antigrippe ?

    Pierre Lemaire (60) qui n'est jamais à court de bonnes idées, nous a envoyé ceci...

    Les premiers frimas de l'hiver arrivent...

    Et avec eux les rhumes, les grippes et autres joyeusetés hivernales

     Puisqu'il vaut mieux prévenir que guérir, voici donc quelques conseils (pièce jointe)

     grp.JPG



    AntiG.pdf

  • TR: Communiqué de Presse - Belgian Restaurants Association : Le nouveau visage de la restauration

    Voici un communiqué de presse qui devrait intéresser nos anciens actifs dans le secteur Horeca

     Communiqué de Presse

     

    Belgian Restaurants Association 

     Le nouveau visage de la restauration

      

    La Belgian Restaurants Association s’est présentée au grand public ce lundi 28 octobre. Présidée par Yves Mattagne, la B.R.A est portée par une trentaine de chefs ou patrons issus des trois régions du pays. Ces membres fondateurs lancent un appel à leurs collègues. Ils entendent défendre les intérêts de tous les restaurateurs, contribuer à l’amélioration des conditions de travail du secteur et œuvrer à la reconnaissance accrue des talents ou investissements qui ont assis la réputation de notre patrimoine culinaire. Surtout, les Belgian Restaurants insistent sur l’urgence à soutenir un secteur menacé.

    La crise.  Un restaurant ferme chaque jour

     Pour le vice-président Frank De Meulder, « les années de crise ont fragilisé  les brasseries, traiteurs et restaurants de qualité. Un d’entre eux ferme chaque jour ». Ce constat inquiétant est confirmé par Philippe Limbourg, directeur du guide Gault&Millau. En un an, plus de 50 établissements parfois biencotés ont été rayés de la carte. Soit un par semaine !

    La passion du métier.  Nos chefs défendent une cuisine de qualité

     La Belgian Restaurants Association est composée de chefs qui sont autant de patrons et qui connaissent le métier. Ils sont obligés de constater la dégradation des conditions de travail touchantemployeurs comme employés. Ceci alors qu’on n’a jamais autant parlé de la restauration belge sur le plan international. Terre d’accueil pour fins gourmets, notre pays est incapable de donner un réel avenir à des adresses qui sont les vitrines d’un savoir-faire. Outre l’impact pour notre économie et notre tourisme, des dizaines de milliers d’emplois pourraient être concernés par ce laisser-aller. Et chaque restaurant qui disparaît emporte avec lui une histoire et une passion. Ces lieux de vie contribuent pourtant à l’optimisme d’une société.

     

    Le besoin de représentation.  Plus forts ensemble 

     Le président Yves Mattagne s’est dit réjoui de l’accueil favorable réservé à la Belgian Restaurants Association. Selon lui, « la B.R.A. pourra fédérer rapidement plus de 500 restaurateurs ». La priorité des Belgian Restaurants est la diminution structurelle des charges socialespesant sur les salaires, et qui minent l’emploi. Cet état de crise justifie la création d’un groupement assurant une représentation spécifique des brasseries, traiteurs et restaurants.

     

    Contacts Presse : Backstage Communication

    Michaël Detaeye / 0486 98 36 06 / michael@backstagecom.be

    Olivier Duquaine / 0477 50 47 84 / olivier@backstagecom.be

     Porte Parole Belgian Restaurants Association :

    Miguel Van Keirsbilck, Secrétaire Général

    0475 56 43 56 / mvk@belgianrestaurantsassociation.be

     

     

     transmis par--
    Secrétariat des Anciens - AAEEHL

    Liens: 

    BRA_Communiqu

    Belgian Restaurants Association.pdf

  • Journée mondiale du Tourisme

    Métiers de l'Accueil et du Tourisme

    Les études secondaires en Accueil et en Tourisme ..... Qu'est-ce que c'est ? 

    HIER ..

    Depuis 40 ans, notre bonne Ville de Liège dynamise les formations dans le secteur de l'Accueil et du Tourisme. Les nombreuses richesses de notre métropole facilitent en effet, cette programmation qui se doit d'être encouragée.


    AUJOURD'HUI ..

    L'école d'Hôtellerie et de Tourisme propose aux jeunes une section technique de qualification Secrétariat en Tourisme pour le second degré ( 3e et 4e années) ainsi qu'une section Agent en Accueil et en Tourisme pour le troisième degré (5e et 6e années).

    L'intérêt d'une telle formation est loin d'être négligeable. Alors que les possibilités d'emploi se raréfient dans nos sociétés européennes, le tourisme constitue un réel créneau porteur.
    Voici d'ailleurs une nouvelle analyse de ce métier et les implications nouvelles

    http://www.ilo.org/global/about-the-ilo/newsroom/comment-analysis/WCMS_221943/lang--fr/index.htm?shared_from=media-mail