&p=page_d_accueil &p=page_d_accueil

  • Cultiver son jardin pourrait devenir un acte criminel

    Avoir un potager pourrait bientôt devenir un acte répréhensible. Une nouvelle loi proposée par la Commission européenne souhaite l'illégalité de la pousse, la reproduction ou la vente des semences de végétaux qui n’ont pas été testées et approuvées par une nouvelle autorité (l’Agence européenne des variétés végétales).

    En relation avec l'article paru sur ce blog le 13 avril dernier - http://aaeehl.skynetblogs.be/archive/2013/04/13/monsanto-contre-mere-nature.html

    Voici que les "neu-neus" Déçu de l'Europe en remettent une couche - Quand on voit la réussite de la politique monétaire et budgétaire au niveau de CE... on a du souci à se faire ! Non seulement on va devenir de plus en plus pauvre mais on va aussi crever de faim... Vous croyez sincèrement qu'il y a encore "un pilote dans l'avion" ??? En tout cas il porte déjà la casquette à l'effigie Monsanto !

     http://www.rtl.be/info/vous/temoignage/1004911/cultiver-son-jardin-pourrait-devenir-un-acte-criminel?utm_source=newsletter_rtlinfo&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter_RTLinfo_13_05_25

     Voici encore un réaction d'ancien:

    Cécile Bologne (98) écrivait:

    Bonjour,
    Ancienne élève de l'école et apicultrice, il faut savoir que c'est très difficile pour nos abeilles de s'en sortir avec tout ces produits (pesticides, etc.), sans oublier les rémanences dans les sols. Certains produits sont interdits pour une durée de deux ans ce qui est très peu mais entre temps 36 autres produit ogm ont été acceptés et de tout cela on a très peu entendu parler. C'est bien dommage! Mais j'espère toujours que le monde change et que nos abeilles survivent, en tant qu'apiculteur on essaie de leur apporter tout ce dont elles ont besoin mais on a pas encore trouvé le gps à produits toxiques et nocifs pour équiper nos abeilles

     « Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre », signé : Albert Einstein.

     S'il n'existe aucune preuve que le plus grand physicien du XXeme siècle ait réellement prononcé cette phrase, il faut quand même garder en mémoire que les produits étiquetés Monsanto et autres firme de génie génétique qui brevettent le "vivant" sont stériles donc... ils peuvent en fixer le prix à leur guise...

    Et l'alibi de la sécurité alimentaire cache surtout... un gros paquet de fric !!!

     

    carot.PNG

     

     

  • Billet d'humeur et recettes (2)

    Suite des articles proposés par Philippe Renard (72) avec cette fois 3 recettes.

    TELEPRO DU 02 MAI 2013

    =======================

     Le billet d’humeur

    En mai fais ce qu’il te plait et mange des fraises de chez nous…

    Il y a plus de 20 ans qu’on voit TOUTE l’année des fraises et des fruits rouges sur les étals des légumiers et dans tous les magasins. Comment s’y retrouvent en matière de saison si on présente de tout en permanence ? Si en plus les restaurateurs aussi étoilés soient-ils s’y mettent aussi, cela devient un non sens total quand au rôle du cuisinier qui en principe se doit de bien connaître les fruits et légumes de saison. Prenons l’exemple de cette année où l’hiver s’est prolongé, il est impossible de produire des fraises de qualité qui auront reçu du soleil, de la chaleur naturelle, et de déjà les retrouver sur le marché aujourd’hui. Et bien si, il y a des fraises belges en vente partout depuis plus d’un mois, je pourrai vous expliquer comment on les cultive car je suis allé voir, mais ça vous couperai l’envie d’en manger. Point barre.

    šä›

    Tartare de veau et vinaigrette de courgette

     4 pers, préparation : 15 min, très  facile

     

    -          400 g de viande de veau
    -          Sel et poivre noir
    -          Huile de colza et jus de citron
    -          1/2  d'échalote finement hachée
    -          1 c à s de persil haché et tomate séchée
    -          2 cornichons au vinaigre haché finement
    -          Mélange 4 épices (curry, curcuma, cannelle et cumin)
    -          1/4 de courgette cuite à la vapeur ou avec un filet d’eau
    -          Vinaigre de cidre et huile d’olive
    -          Graines germées, oseille rouge et tomate séchée

     1)     Couper la viande en cubes de 3 mm et mettre dans un bol, ajouter l'échalote très finement hachée, sel, poivre, huile de colza, jus de citron sans excès, le cornichon haché, les quatre épices selon l'envie, bien mélanger, et mettre au frais recouvert d'un film alimentaire.

    2)     Mixer la courgette cuite en purée et ajouter sel, poivre et un trait de vinaigre de cidre, émulsionner avec un filet d’huile d’olive.

    3)     Au moment de servir, rectifier l'assaisonnement du tartare, mettre la vinaigrette de courgette sur assiette avec une corne cannelée, poser le tartare dessus à l’aide d’un cerclage, poser une fleur comestible, des graines germées et une feuille d’oseille rouge.

     Vin conseillé : Tavel rosé

    šä›

     

    Saumon bio en croute de sel, botte de légumes et jus d’ail des ours

     4 pers, préparation : 30 min, cuisson : 30 + 20 + 2 min,  facile

          -         4 pavés de saumon bio avec la peau
    -          Poivre noir du moulin
    -          Fleur de sel
    -          8 carottes fines nouvelles
    -          8 oignons fins nouveaux
    -          Huile d’olive et thym frais
    -          ½ d’oignon haché
    -          2 gousses d’ail en chemise
    -          20 feuilles d’ail des ours
    -          Une noix de beurre
    -          4 fleurs d’ail des ours en saison

     

    1)       Peler les carottes et les raccourcir à 16 cm de long, les couper en deux juste au milieu et faire des fagots de 4 morceaux d’asperges et de 4 ½ oignon fins, bien les ficeler et les mettre dans une casserole avec de l’huile d’olive, un filet d’eau, l’oignon haché, sel, poivre, thym et gousses d’ail entières.

    2)       Couvrir la casserole et laisser mijoter très lentement au moins ½ heure.

    3)       Saler et poivrer le saumon côté chair, le poser sur une plaque huilée côté peau vers le haut, mettre de la fleur de sel sur la peau et faire colorer sous la grillade du four juste pour obtenir une belle croute.  Arrêter le grill et mettre le four en chaleur tournante à 85°C durant 15 à 20 minutes.

    4)       Laver et émincer l’ail des ours, mettre en poêlon avec un filet d’eau et du sel, cuire 2 minutes à couvert et mixer en purée, ajouter du poivre et terminer avec une noix de beurre.

    5)       Sur assiette chaude, dresser le saumon, les bottes de légumes et faire un beau trait de coulis d’ail des ours, plus garniture de saison.

     Vin conseillé : Sancerre blanc

    šä›

     Couronne d’asperges au fromage frais et piment d’Espelette

     4 pers, préparation : 20 min, cuisson : 8 min,  il y a du travail…

     -    Environ 10 grosses asperges blanches        
     -    4 fonds de pain frais plus petits que le cerclage
    -          -   200 g de maquée épaisse
    -          -   Sel et poivre noir
    -          -   Piment d’Espelette
    -          -   4 radis nouveaux
    -          -   1 c à s de ciboulette hachée
    -          -  Salade de jeunes pousses
    -        -    Huile d’olive et vinaigre balsamique
    -          -  Moutarde à l’ancienne
    -         -  4 tomates cerise nouvelles de Sicile confites

          1)      Peler les asperges et couper les pointes de 6 à 8 cm, les cuire à l’eau salée en les gardant fermes, les rafraîchir et bien les sécher sur un papier de cuisine.

    2)      Mélanger la maquée avec sel, poivre, piment d’Espelette, radis coupés en julienne et ciboulette hachée, rectifier l’assaisonnement et mettre au frais.

    3)      Huiler légèrement de petits cerclages, couper les pointes d’asperge en deux sur la longueur et les « coller » sur l’intérieur des cerclages huilés, mettre le rond de pain dans le fond et répartir le fromage dans les récipients, remettre au frais.

    4)      Au moment de servir, mélanger la salade (garder quelques feuilles en garniture) avec sel et poivre, puis avec l’huile, le vinaigre et la moutarde, goutter et rectifier si nécessaire.

    5)      Dresser la salade sur assiette et poser les couronnes d’asperge au centre, garnir de jeunes pousses et de tomate cerise confite.

     

    Boisson conseillée : Rioja d’Espagne

     

    Qu’est ce que l’ail des ours?

    C'est une plante sociale qui forme parfois de vastes colonies dans les sous-bois frais ou le long des ruisseaux. Les feuilles apparaissent en février-mars et les fleurs d'avril à juin. La période de la récolte se termine avec les premières fleurs. Se conserve bien en pesto. http://fr.wikipedia.org/wiki/Allium_ursinum

     omment confire des tomates cerise?

    Préchauffer le four à 90°C en chaleur tournante, mettre les tomates cerise dans un plat avec un gros filet d’huile d’olive, du sel, du poivre, de l’origan, du romarin, des gousses d’ail en chemise et laisser confire durant 3 heures, se conserve en bocal au frigo.

  • Tradition mai juin 2013

    Voici le nouveau numéro de TRADITION, la revue des Anciens de l'Ecole d'Hôtellerie & de Tourisme de la Ville de Liège

    Des nouvelles, des échos, des souvenirs...

     Rappelez-vous aussi que c'est grâce à vous que nous remplissons les colonnes de TRADITION et que ce sont les cotisations qui nous permettent de l'éditer

    Si vous désirez avoir la version complète vous pouvez devenir membre de l’Association des Anciens :

    Si vous désirez devenir membre, la cotisation est de : 12,50 €  annuel

    A verser au compte  des Anciens  IBAN : BE38 0000 1199 6472 – BIC :BPOTBEB1

    A 4000      LIEGE

     Communication :COTISATION ANNUELLE + votre nom

     tradition mai juin 2013 Light.pdf

     

     

    Rester en contact, c'est simple comme un email

     

    Arthur Daine
    Tresorier

    A.A.E.E.H.L.
    Association des Anciens Eleves Ecole Hotellerie Liege
    En Hors Chateau, 13
    LIEGE B-4000

    aaeehl-tradition@yahoo.com
    http://aaeehl.skynetblogs.be

    fax:
    mobile:

    03/400.52.03
    0486/704.921