&p=page_d_accueil &p=page_d_accueil

  • Offre d'emploi

    Message transmis par l’école à destination des « Anciens »

     Bonjour,

    Nous recherchons 2 personnes pour notre hôtel :
    - une personne en salle
    - une personne en cuisine.
    Pourriez vous afficher l'annonce suivante dans vos couloirs ou dans votre journal des anciens ou autres.
    Merci pour votre collaboration.
    Bien à vous.

    Ann-Sophie CAERDINAEL

    Hôtel Jean de Bohême
    Place aux Foires 2
    B - 6940 Durbuy
    Belgique
    Tél : +32 (0) 86 21 91 46

    E-mail : ann-sophie@durbuy-hotels.be

     Visitez notre site : www.jean-de-boheme.be

     
    Annonce:
    JeandeBoheme1.pdf

  • Les bizarreries de Facebook !!!

    Facebook a remplacé votre adresse e-mail... à votre insu!

    Jetez un coup d'œil à vos paramètres de compte Facebook. Là où vous aviez mis dans vos infos personnelles votre adresse e-mail -certainement celle que vous utilisez le plus-, Facebook l'a automatiquement remplacée par une adresse prénom.nom@facebook.com.

    RTL Info 26 Juin 2012 17h04

    Facebook a déclenché la colère d'une partie de ses centaines de millions d'utilisateurs en remplaçant, dans les coordonnées qu'ils affichent sur leur page, leur adresse électronique personnelle par celle fournie par le réseau social. "Vous pouvez dire merci à Facebook pour avoir fait ce changement sans vous prévenir", commentait Graham Cluley, un consultant en sécurité informatique de l'entreprise Sophos.

    Tuer Gmail et vous garder pour toujours connectés

    Désormais, dans la fenêtre "Coordonnées" de chaque utilisateur, l'adresse électronique affichée par défaut est celle fournie par le site, se terminant par @facebook.com. Conséquence: contactés via leur messagerie Facebook, les internautes sont plus enclins à l'utiliser, au détriment d'autres services, comme Gmail (Google) ou Yahoo!. Certains ont d'ailleurs déjà baptisé le changement "Gmail killer"...

    Si Facebook avait indiqué en avril qu'il comptait faire des changements concernant les messageries, "le réseau social n'avait pas dit clairement qu'il ferait de @facebook.com l'adresse par défaut", a souligné M. Cluley. "Il est évident que l'objectif du site est de faire en sorte que les gens utilisent de plus en plus l'adresse @facebook.com, et qu'il soit de plus en plus difficile de quitter le réseau social", a-t-il ajouté.

    Réversible

    Le changement, qui peut être désactivé dans les paramètres d'utilisateur, coïncide avec la décision de Facebook de reporter le lancement d'une nouvelle fonctionnalité, "Find Friends Nearby", qui permet d'identifier les membres de Facebook présents dans un même voisinage. Facebook avait déjà fait l'objet de critiques, notamment après avoir modifié ses paramètres de confidentialité.

     

    Vous retrouver à la rue à cause de votre compte Facebook?

    Vous êtes utilisateurs de Facebook et postez régulièrement des photos en ajournant votre statut? Et bien, sachez que cela pourrait peut-être très vite se retourner contre vous...

    RTL Info 23 Août 2012 16h28

    C'est une enquête dévoilée par nos confrères du Daily Mail. Plusieurs banques et assureurs britanniques envisageraient très sérieusement d'analyser les profils de leurs clients présents sur des réseaux sociaux et ce, afin de traquer les indices qu'ils pourraient laisser aux personnes malveillantes. Les informations que leurs clients auraient laissé s'échapper pourraient les empêcher d'avoir recours à leurs droits.

    "Plus que 3 jours et viva Playa"

    Plus question donc de signaler que vous êtes en vacances, ou que vous venez de vous enregistrer à l'aéroport, alors que votre logement que vous avez situé sur une carte se trouve sur votre profil et dont vous avez peut-être posté deux, trois photos et ainsi offrir -sans vous en rendre compte- un sacré coup de pouce aux cambrioleurs... Sachez que vous êtes nombreux à commettre cette erreur. Une étude orchestrée par la société The Co-operative Insurance révèle que 35% des utilisateurs Facebook mentionnent sur leur compte personnel qu'ils sont en vacances. 

    Alessandra Quartucci, en charge de la section 'votre argent' sur le site confused.com explique les évolutions à venir: "Pour le moment, les banques ne vérifient pas systématiquement les informations personnelles laissées sur les réseaux sociaux, mais nous ne serions pas surpris si dans le futur cela changeait. Les mots et les images postés sur internet peuvent être consultés par des centaines, voire des milliers de personnes et partager trop d'informations pourraient se révéler pour n'importe qui être un vrai désastre financier."

    Un utilisateur averti en vaut deux

    Pour le moment, en cas de fraude ou de litige, les banques ne vérifient pas vos comptes de réseaux sociaux en ligne mais d'ores et déjà si une information divulguée allait à l'encontre de votre plainte déposée et que votre comportement était jugé par votre couverture d'assurances comme étant "grossièrement négligent", il se pourrait que vous deveniez l'unique responsable du dommage encouru.

    "Les gens dévoilent un nombre alarmant de données personnelles sur différents sites. Chaque chose que vous mentionnez est diffusée dans le monde entier, cela coûte très cher pour le moment au monde bancaire. Il y a un moment où d'office les règles vont devenir plus strictes", prédit la journaliste Alessandra.