&p=page_d_accueil &p=page_d_accueil

  • Newsletter 2012/08

    Connaissez-vous la troupe théâtrale de l’Ecole d’Hôtellerie ?  Alors voici une occasion de faire connaissance

    http://static.skynetblogs.be/media/171175/2134089526.png

    http://static.skynetblogs.be/media/171175/949216742.png

    http://static.skynetblogs.be/media/171175/4034095766.png

    Pour plus d'informations, visitez le site: www.legrandgousier.be

  • Gueuletons au château de Ripaille

    Dans le TRADITION de janvier 2004, était paru dans la rubrique « expression courantes »

    Ripaille :
    Faire ripaille

    Manger bien et beaucoup.

    Le duc Amédée XIII de Savoie, antipape de 1439 à 1449, décida de renoncer à la tiare en se retirant dans le château de Ripaille au bord du lac Léman. Comme il n'avait plus d'obligation il occupa ses journées à la bonne chère, et à passer du bon temps avec ses amis, ce qui donna naissance à l'expression « faire ripaille ».

    Pierre Lemaire a dégotté ceci qui est plus documenté donc il vous suggère la lecture de cet article :

    Gueuletons au château de Ripaille

    Pour le consulter, rendez vous à l'adresse suivante

    http://www.lesoir.be/lifestyle/air_du_temps/2012-07-27/gueuletons-au-chateau-de-ripaille-929057.php

     

    Bonne lecture!

  • Un peu de nostalgie

    Spirlet.gifCes pages (pdf joint) sont tirées de la brochure « Les Carnets du Patrimoine » n° 35 – Promenade en Féronstrée et Hors-Château à Liège, visite de quelques Hôtels de maître du XVIIIème siècle ».

    Pour les plus anciens d'entre nos lecteurs, le 5 de la rue Hors Château abritait, à leur époque, l'Echevinat de l'Instruction Publique qui a émigré ensuite vers le Boulevard de la Sauvenière avant d'intégrer la Cité Administrative. Dès lors avec la création des sections professionnelles, le nombre d'élèves ayant « explosé », il a fallu trouver d'autres bâtiments pour abriter la population scolaire qui en 88/89 atteignaient les 1200 élèves.

    Les bureaux des employés de l'échevinat se sont mués en classes... pas toujours adaptés d'ailleurs ! Les « cancres » de l'époque n'étaient pas près des radiateurs mais carrément dessus faute de bancs et de chaises ! Ceux qui ont enseigné ou ont suivi des cours à cette époque s'en souviennent sans doute !!!

    L'atelier de boulangerie a été aménagé dans les bâtiments du fond de la cour.

    Le secrétariat, le bureau de la sous-direction, celui des stages sont installés dans les bâtiment en façade.

     La Ville a de grands projets de restauration de cet ancien Hôtel particulier et sans doute un jour, l’école devra-t-elle déménager ?

    En attendant jetez un coup d’œil à la splendeur passée de ce bâtiment en vous remémorant comme c’était quand vous y êtes passés… ! Sourire

    ps: J'ai ajouté quelques notes manuscrites qui ne figuraient pas dans l'ouvrage....

    hotdespirl.pdf